esthétiques post-cancer Les soins
esthétiques post-cancer Les soins

À propos des soins de support post-cancer

soin esthétique médical

Les traitements anticancéreux ont beaucoup évolué ces dernières années. A côté de la chirurgie, de la radiothérapie et des chimiothérapies, de nouveaux traitements sont apparus, offrant des actions plus ciblées sur la multiplication des cellules cancéreuses, sur la vascularisation des tumeurs et sur votre immunité afin de la stimuler. Ces innovations thérapeutiques ont une incidence positive sur le pronostic de la maladie. Pour autant les effets indésirables, qu’elles engendrent, restent majeurs. Certains sont bien connus, comme la perte des cheveux et des sourcils, d’autres un peu moins, comme les éruptions acnéiformes. La maladie peut vous donner l’impression de perdre votre identité (et mesdames votre féminité). A cela s’ajoute la fatigue et le stress.

Les traitements prescrits par votre médecin peuvent provoquer des effets secondaires sur votre cuir chevelu et vos cheveux. Ces effets peuvent varier d’un traitement à l’autre, en fonction des molécules et des doses prescrites.

La chirurgie est souvent une étape importante du traitement d’un cancer. Il s’agit de retirer localement la tumeur lors d’un acte chirurgical qui peut intervenir avant ou après d’autres traitements (chimiothérapie ou radiothérapie par exemple). La chirurgie peut aussi concerner la pose d’un port-à-cath ou cathéter veineux central qui assure la réalisation de votre traitement de chimiothérapie dans le conditions de sécurité et de confort maximales. Le massage doux d’une cicatrice, en particulier pendant les six premiers mois, permet d’améliorer son aspect et de limiter les marques cicatricielles. Il stimule la production de collagène et d’élastique, redonne souplesse et élasticité à la peau. Certaines cicatrices nécessitent d’être prises en charge par un professionnel.

Le tatouage de l’aréole mammaire, suite à une mastectomie et le tatouage des sourcils suite à une alopécie, sont des pratiques en pleine progression. C’est un remède pour se réconcilier avec son corps et retrouver l’estime de soi mise à mal par le cancer. Le tatouage de l’aréole mammaire peut être à visée médicale ou artistique. Le tatouage médical a pour but de redessiner l’aréole mammaire et de simuler le volume du mamelon. Le tatouage artistique a pour but de camoufler les cicatrices causées par la mastectomie ou la reconstruction mammaire. Le tatouage des sourcils a pour but de compenser la perte des sourcils causée par certaines chimiothérapies et thérapies ciblées. Les pigments sont injectés moins profondément et une retouche est nécessaire après quelques années.